L’artiste-peintre cubain Carlos Boix vit dans un jardin précieux dans lequel il cultive des fleurs rares: des pensées, des paradoxes, ici beaucoup d’ironie, là de l’insolence, et partout de la couleur. Il livre au «Temps» les secrets de sa créativité

lire l’article original